Concept des Cales d'Appui ORTAER

La cale d’appui ORTAER est le seul dispositif de protections sur le marché à vocation au traitement des Troubles Musculo-Squelettiques.

Efficace pour les actes moteurs nécessitant le basculement du buste en avant et agenouillé.

Ce nouveau concept modifie les techniques traditionnelles de gestes et postures.

La cale permet des nouveaux appuis pouvant ainsi limiter la répétition du basculement du buste en avant et supprimer l’écrasement du genou.

La cale permet des postures plus physiologiques limitant le risque d’apparition de TMS (tendinite, fracture de fatigue, hygroma aigu et chronique, lésions des ménisques, arthrose, lombalgie, cervicalgie).

La cale d’appui ORTAER est le seul dispositif de protections sur le marché à vocation au traitement des Troubles Musculo-Squelettiques.

Efficace pour les actes moteurs nécessitant le basculement du buste en avant et agenouillé.

Ce nouveau concept modifie les techniques traditionnelles de gestes et postures.

La cale permet des nouveaux appuis pouvant ainsi limiter la répétition du basculement du buste en avant et supprimer l’écrasement du genou.

La cale permet des postures plus physiologiques limitant le risque d’apparition de TMS (tendinite, fracture de fatigue, hygroma aigu et chronique, lésions des ménisques, arthrose, lombalgie, cervicalgie).

La cale d’appui ORTAER libère les articulations et réduit les efforts musculaires.

  • La hauteur de la cale d’appui crée une distance entre la jambe et le sol pour une meilleure mobilité du dos, du bassin, genou, de la cheville et des orteils. Son épaisseur réduit la hauteur de descente et de montée (agenouillement) et réduit de fait les efforts musculaires.
  • La longueur de la cale d’appui répartit la charge exercée sur les articulations sur la partie tibiale de la jambe.
  • La forme de la cale d’appui stabilise l’appui par sa forme remontante et une surface suffisante en contact avec le sol.

La cale d’appui ORTAER de par sa forme et de par la qualité du matériau empêche la remontée d’humidité, isole du chaud et/ou froid du sol, absorbe les irrégularités du sol et amortit.

L’agenouillement devient possible pour les porteurs de prothèse, pour les personnes amputées partiellement du pied et  pour les personnes  souffrantes  de certaines pathologies du genou.

Pour les personnes souffrantes de douleurs musculaires et/ou articulaires (lombalgie, cervicalgie, genou,…) il est possible d’apaiser les douleurs en augmentant la hauteur de la cale d’appui.

Grâce à la cale d’appui renforcée par un siège, un relâchement général des contraintes articulaires et musculaires total est possible. 

La cale d’appui et son siège offrent un grand confort et permettent facilement de passer d’une posture active à une posture de récupération.

La cale d’appui ORTAER rassure et l’acte d’agenouillement devient plus naturel.

De fait, la cale permet ainsi de considérer les appuis et le rapport au sol sous un angle différent, elle devient le support d’appropriation d’une nouvelle manière de bouger.

+ Prévention des TMS

La cale d’appui ORTAER est le seul dispositif de protections sur le marché à vocation au traitement des Troubles Musculo-Squelettiques.

Efficace pour les actes moteurs nécessitant le basculement du buste en avant et agenouillé.

Ce nouveau concept modifie les techniques traditionnelles de gestes et postures.

La cale permet des nouveaux appuis pouvant ainsi limiter la répétition du basculement du buste en avant et supprimer l’écrasement du genou.

La cale permet des postures plus physiologiques limitant le risque d’apparition de TMS (tendinite, fracture de fatigue, hygroma aigu et chronique, lésions des ménisques, arthrose, lombalgie, cervicalgie).

+ Protéger

La cale d’appui ORTAER est le seul dispositif de protections sur le marché à vocation au traitement des Troubles Musculo-Squelettiques.

Efficace pour les actes moteurs nécessitant le basculement du buste en avant et agenouillé.

Ce nouveau concept modifie les techniques traditionnelles de gestes et postures.

La cale permet des nouveaux appuis pouvant ainsi limiter la répétition du basculement du buste en avant et supprimer l’écrasement du genou.

La cale permet des postures plus physiologiques limitant le risque d’apparition de TMS (tendinite, fracture de fatigue, hygroma aigu et chronique, lésions des ménisques, arthrose, lombalgie, cervicalgie).

+ Soulager

La cale d’appui ORTAER libère les articulations et réduit les efforts musculaires.

  • La hauteur de la cale d’appui crée une distance entre la jambe et le sol pour une meilleure mobilité du dos, du bassin, genou, de la cheville et des orteils. Son épaisseur réduit la hauteur de descente et de montée (agenouillement) et réduit de fait les efforts musculaires.
  • La longueur de la cale d’appui répartit la charge exercée sur les articulations sur la partie tibiale de la jambe.
  • La forme de la cale d’appui stabilise l’appui par sa forme remontante et une surface suffisante en contact avec le sol.
+ Apaiser

La cale d’appui ORTAER de par sa forme et de par la qualité du matériau empêche la remontée d’humidité, isole du chaud et/ou froid du sol, absorbe les irrégularités du sol et amortit.

L’agenouillement devient possible pour les porteurs de prothèse, pour les personnes amputées partiellement du pied et  pour les personnes  souffrantes  de certaines pathologies du genou.

Pour les personnes souffrantes de douleurs musculaires et/ou articulaires (lombalgie, cervicalgie, genou,…) il est possible d’apaiser les douleurs en augmentant la hauteur de la cale d’appui.

+ Récupérer

Grâce à la cale d’appui renforcée par un siège, un relâchement général des contraintes articulaires et musculaires total est possible. 

La cale d’appui et son siège offrent un grand confort et permettent facilement de passer d’une posture active à une posture de récupération.

+ Rassurer

La cale d’appui ORTAER rassure et l’acte d’agenouillement devient plus naturel.

De fait, la cale permet ainsi de considérer les appuis et le rapport au sol sous un angle différent, elle devient le support d’appropriation d’une nouvelle manière de bouger.

g5364

Les domaines de mobilité associés

Grâce à la cale d’appui, les douleurs aux genoux disparaissent (plus d’appui), l’appréhension de se mettre à genoux et les actes de compensations associés disparaissent, l’amorti de la cale (épaisseur) rassure. En conséquence, les freins « Douleurs, Contraintes descente et montée, Compensation, etc… » sont levés.

Dans ce contexte, les opérationnels acceptent mieux le rapport au sol, ce qui ouvre des possibilités d’utilisation aux domaines suivants :

null

MANUTENTION

MANUTENTION

Grâce à la cale, la prise d’appui au sol sur un tibia avec une remontée de charge au plus près du centre de gravité (facilitée par l’épaisseur de la cale qui en limite la contrainte) permet d’envisager la manutention manuelle autrement.

null

TRAVAIL A MI HAUTEUR

TRAVAIL A MI HAUTEUR

Grâce à la cale, la prise d’appui au sol sur les 2 tibias permet de se mettre debout sur les tibias et de se positionner à mi-hauteur, la manutention et les activités manuelles issues de ces postures peuvent être envisagées autrement.

null

TRAVAIL A HAUTEUR

Alternative

TRAVAIL A HAUTEUR Alternative

Grâce à la cale, le pied est libéré, la contrainte montée descente est diminuée ce qui permet de créer de la mobilité, le travail alternatif haut / mi-hauteur / sol peut être envisagé autrement.

null

TRAVAIL AU SOL

avec grande mobilité

TRAVAIL AU SOL avec grande mobilité

Grâce à la cale, la prise d’appui au sol sur les 2 tibias, la libération du pied, l’utilisation des chaussures de sécurité comme siège, l’introversion du bassin qui libère la charnière lombo-sacré, le travail au sol peut être envisagé autrement.

null

TRAVAIL AU SOL / A MI-HAUTEUR

avec phases de repos

TRAVAIL AU SOL / A MI-HAUTEUR avec phases de repos

Grâce à la cale renforcée par un siège, un relâchement général des contraintes articulaire et musculaire liées aux postures d’agenouillement est généré, le travail au sol de longue durée et le travail à mi-hauteur statique ou avec peu de mobilité peut être envisagé autrement.

Exemples d’activités potentiellement concernées :

Mise en rayon, Câblage d’armoires électriques, Alimentation de RAC, Maintenance en zones contraintes / Soudure au sol ou en espaces confinés / Petite enfance / Maintien tête en intervention secours ou épuisettes / Aménagement d’espaces bus-train-avion / Carrosserie /Nettoyage / Pose de sol, etc…

Pour choisir un modèle, une taille, nous sommes à votre disposition pour tout renseignement.

Back to Top